Dimanche 21 février 2010 7 21 /02 /Fév /2010 14:19

Bonjour,

Lors de précdents articles, j'avais abordé le thème de Dataguard que ce soit une version light en Oracle Standard Edition ou la version incluse avec Oracle Enterprise.

Et bien maintenant avec  ORACLE 11g, il faudra ajouter une troisième variante.... et cela s'appelle Oracle DataGuard Active.

Vous allez me dire "Quelles différences avec le Dataguard sous Oracle 10g ?"

Et bien je vais aborder deux différences majeures....


-1 / Le prix !

Pour bénéficier de Oracle Dataguard Active, il faut non seulement disposer d'une version enterprise, mais il faut de surcroit s'affranchir de ce que Oracle appelle succintement "un extra cost". Bref, il faut payer !!

-2/ Payer, Ok mais pour quel(s) avantages ?

L'avantage principale réside dans le nom "Active" ! Cela signifie que contrairement à la version classique de Dataguard, la base de secours (Appelée Standby) peut rester ouverte (et donc accessible en lecture seule) durant l'application des archives log provenant de la base principale (appelée Primary).

Rappel: Avec Oracle 10g, la standby devait être en mode "Mount" durant l'application des archives log.


Magique ! Non seulement vous disposez d'une base de secours, et histoire de ne pas "gaspiller un serveur" uniquement pour éventuellement un problème durant les prochaines années,vous pouvez l'utiiser comme référentiel pour tout ce qui décisionnel (BO, ou autres outils).

Au final; dans certaines architectures nous avions
-1 Un serveur principal (pour le transactionnel)
- 2 Un serveur de secours (Dataguard)
- 3 Un serveur pour le décisionnel

Avec cette nouvelle fonctionnalité sous Oracle 11, on peut ainsi  s'économiser  un environnement, puisque 2 et 3 pourront se confondre.


On peut bien sur avec Oracle 10g décider d'ouvrir la base standby en lecture seule et rejouer le delta entre la primaire et la standby la nuit. Cepandant cela à l'inconvénient majeur que durant une période de la journée, le delta entre la base primaire et celle de secours soit conséquent. Par conséquent en cas de perte de l'instance primaire, la durée d'interruption de service peut être conséquente (le temps de rejourer les archivelogs de la journée).

Il existe d'autres nouveautés liées à Oracle Dataguard Active, mais j'en garde un peu pour la prochaine fois.

Durant les prochaines semaines (enfin j'espère), je vais rédiger un article pour la mise en place d'un standby Active sous Oracle 11g.....

Par ailleurs, veuillez trouver ci-dessous mon profil viadeo (pour ceux  & celles qui désirent monter un réseau de DBA). On ne sais pas de quoi l'avenir est fait !
http://www.viadeo.com/fr/profile/laurent.allio


Articles utiles à la compréhension:

Dataguard - Présentation
Dataguard - Physical Standby - Mise en place
Dataguard - Version standard - Mise en place d'une base "standby" (1)
Dataguard - Version standard - Mise en place d'une base "standby" (2)

Heureux d'être de retour. !!

LAO.

Par LAO - Publié dans : ORACLE 11
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Profil

  • LAO
  • My Oracle blog
  • Homme
  • 06/05/1972
  • DBA
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés