Dimanche 22 février 2009 7 22 /02 /Fév /2009 14:06
Bonjour,

Nous avons vu récemment comment mettre en place un environnement "Dataguard" en version standard. Ce qui nous a permis d'en voir certaines limites. Nous allons donc logiquement maintenant d'un véritable environnement dataguard avec la version Enterprise d'Oracle.

Rappel : Un environnement dataguard consiste en une base primaire, et une ou plusieurs bases dites "standby". Le principe est la transmission des archives log de la base primaire vers les bases de secours.
Ces bases standby sont appelées :
  • Physical standby :
  • Logical standby.
Physical standby:

  Une physical standby est principalement en mode MOUNT, et sert de base de secours qui pourra prendre le role de la base primaire en cas de crash ou d'opération de maintenance. Elle peut cependant être ouverte en mode READ ONLY pour consultations des données.

Logical Standby.

  Une logical standby est en mode OPEN, et accessible par les utilisateurs. De nouveaux objets  (tables, Index,...) peuvent être crées.

Remarque : Il est tout à fait possible de créer une architecture, composée à la fois de Physical standby et Logical standby.

LAO.
Par LAO - Publié dans : Dataguard - Communauté : ORACLE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Profil

  • LAO
  • My Oracle blog
  • Homme
  • 06/05/1972
  • DBA
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés